Cigarette Electronique Liquide E-cigarette

Passez à la cigarette électronique

Le sevrage tabagique est un problème rencontré par la majorité des fumeurs qui veulent arrêter de fumer. Plusieurs moyens et solutions sont mis à leur disposition, allant des massages, des patchs à la nicotine, voire la naturopathie et l'hypnose, mais le résultat semble plus ou moins acceptable, particulièrement chez ceux qui n'ont pas la volonté d'arrêter. Ainsi, pour pallier la dépendance à la nicotine, mais aussi d'éviter les produits nocifs causés par le tabac, la meilleure solution pour arrêter de fumer reste la cigarette électronique, d'où l'objet de ce site.

Zoom sur l'e-cig

L'e-cig est un aérosol en forme de cigarette composé d'un bruleur qui brule l'e-liquide en produisant de la fumée imitant les cigarettes classiques. Ainsi, le fumeur aspire de la vapeur et non de la fumée comme dans les cigarettes, d'où le terme vapoter et vapoteur. Une cigarette électronique est alors composée d'une batterie, un atomiseur, un réservoir et l'e-liquide, qui pour produire de la fumée est composé d'alcool ou glycérine végétale, des arômes et une dose de nicotine variable. Ces dernières décennies, et ce, depuis son apparition, la cigarette électronique a le vent en poupe, particulièrement chez ceux qui veulent arrêter de fumer à cause des avantages qu'elle confère.

La cigarette électronique et ses avantages

De point de vue des fumeurs, l'e-cig ressemble aux cigarettes ordinaires en matière de goût et d'arôme. Toutefois, et ce, de point de vue scientifique, elle ne contient pas de produits chimiques cancérigènes comparés aux cigarettes ordinaires. En plus de cela, elles sont moins nocives en matière de toxicité comparée aux autres produits contenant de la nicotine. Le plus intéressant, c'est qu'elle reste une alternative adéquate pour contrer l'envie de fumer, tout en restant la meilleure solution pour arrêter en baissant progressivement les doses de nicotine dans les e-liquide. Le capotage passif n'a aucun effet sur ses entourages comparés aux cigarettes classiques.

Échangez à propos de cette chronique !